Angèle Boulay, consultante en éducation et formation est issue d’une famille québécoise de trois générations d’enseignantes. Elle a maintenant acquis plus de 24 ans d’expérience de travail en milieu collégial dans le cadre d’emplois comme enseignante, agente de service social (travailleuse sociale) et conseillère pédagogique. Elle a obtenu une certification de Formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail aux fins de l’application de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre. Depuis janvier 2019, elle est membre de la Chambre de commerce des Moulins.

Elle possède les habiletés suivantes:
  • capacité à établir une relation professionnelle dynamique, ouverte et efficace;
  • capacité d’analyse, de synthèse et d’évaluation;
  • sens des responsabilités, initiative et empathie.
Par sa contribution, elle cherche à participer à la valorisation de la profession enseignante et à l’actualisation d’une éthique de service public. L’amélioration de la pratique professionnelle en enseignement contribue au développement social et à l’enrichissement de la société québécoise. 

«Pour plus d’infos…»

Angèle Boulay a obtenu un Baccalauréat en travail social en 1990 après avoir complété un Certificat en animation et recherche culturelle en 1984. Un Diplôme d’études collégiales en arts plastiques (DEC) et des études universitaires en arts visuels de 1981 à 1983 lui ont permis de développer une pratique professionnelle dans le champ de la création artistique. Après des études universitaires en travail social, elle a obtenu un premier contrat en enseignement collégial pour dispenser un cours au programme de Techniques de travail social et, deux semaines plus tard, elle assumait une pleine tâche (travail à temps plein en enseignement). Malgré des débuts difficiles dans la profession enseignante, elle a poursuivi une carrière d’enseignante en Techniques de travail social de 1992 à 2005. Elle a enseigné dans ce même programme de formation dans trois cégeps (en région et en milieu urbain) et elle s’est impliquée activement au sein d’un Comité programme visant la mise en place d’un nouveau programme de formation collégiale en Techniques de travail social selon l’approche par compétences.

De 2008 à 2011, elle a travaillé à temps partiel comme chargée de cours (Université de Sherbrooke-PERFORMA) et formatrice auprès d’enseignantes et d’enseignants de cégeps tout en exerçant un emploi d’agente de service social auprès de la clientèle étudiante d’un établissement d’enseignement collégial. À ce jour, elle a dispensé environ une trentaine de formations selon des contenus différents. En 2018, elle a obtenu une certification de Formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail aux fins de l’application de la Loi favorisant le développement de la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre. Soulignons que de 2012 à 2013, dans le cadre d’un congé sans solde d’un an, elle a occupé la fonction de conseillère pédagogique en milieu collégial. Elle a également repris, en 2012, un travail de création en arts visuels qu’elle poursuit actuellement. Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet en consultant le site internet: angeleamandaboulay.com Les différents cours qu’elle a suivi au programme de Certificat de perfectionnement en enseignement collégial (CPEC/C) de l’Université de Sherbrooke-Performa de 1992 à 2004 ont été une grande source d’épanouissement, de développement professionnel et de stimulation intellectuelle lui permettant de mettre en pratique une démarche réflexive comme enseignante au collégial. Angèle Boulay rapporte avoir suivi un nombre considérable de formations (cours, séminaires, conférences, ateliers, formations sur mesure, formations intensives, etc. pour un total de 213 contenus différents) depuis la fin de ses études secondaires.

Entre 2001 et 2008, Angèle Boulay a eu le privilège d’être famille d’accueil auprès de deux enfants en bas âge. Une expérience personnelle et professionnelle fort enrichissante durant laquelle est s’est familiarisée avec les troubles d’apprentissage et du comportement. Lors de ses études de 2e cycle en travail social, elle a interrompu la rédaction d’un mémoire de maîtrise sur le harcèlement psychologique pour exercer un emploi en intervention individuelle en milieu scolaire, et ce, tout en étant membre de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ). Une inspection professionnelle de cet ordre en 2016, après neuf ans de pratique, est venue confirmer son professionnalisme. Tout en développant sa pratique en intervention individuelle, elle s’est particulièrement intéressée aux diverses problématiques touchant les jeunes adultes, au dépistage des troubles d’apprentissages en milieu scolaire, à l’intervention en santé mentale et aux problématiques scolaires entourant la douance.

Depuis décembre 2018, Angèle Boulay a mis en place un service de Soutien en enseignement et formation sur mesure visant à apporter une aide concrète aux enseignantes et aux enseignants en exercice d’emploi dans différents établissements d’enseignement du Québec. Elle raconte qu’à ses débuts en enseignement collégial, elle a souvent eu à se débrouiller, à la dernière minute, pour assumer une charge de remplacement de plusieurs cours dont elle n’avait pas le moindre document pouvant lui faciliter, un peu, la tâche. Elle connait bien les rouages de la structuration complète d’un cours et comment faire face aux nombreux imprévus en classe. Le contexte difficile de ses débuts en enseignement a développé chez elle une capacité à structurer un contenu de formation en peu de temps, à organiser des séquences de cours équilibrées, à utiliser des stratégies pédagogiques variées, à concevoir du matériel pédagogique original et à élaborer des outils d’évaluation formative et sommative qui soient pertinents. Plus tard dans sa carrière d’enseignante au collégial, elle s’est intéressée à la gestion de classe et à l’enseignement (et l’évaluation) des attitudes. Depuis 2016, elle poursuit une réflexion sur le travail de création et d’interprétation en arts visuels, tout cherchant à réaliser la synthèse de ses expériences personnelles et professionnelles. En janvier 2019, elle a obtenu une attestation de spécialisation professionnelle pour le cours de 330 heures: Lancement d’une entreprise (5264) émise par le Ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur du Québec, et ce, tout en bénéficiant de la Mesure STA-Soutien au travail autonome en collaboration avec Emploi Québec et la MRC des Moulins (CLDEM Terrebonne Mascouche).

Contribuer à la valorisation de la profession enseignante en offrant un Service de soutien en enseignement et de formations sur mesure  est son nouveau défi professionnel.